Edition No 42
Vendredi 25 Mai 2018

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 42
Vendredi 25 Mai 2018

Abonnement


RÉSEAU AUTOROUTIER

Synergies renforcées

Pour répondre aux exigences de la Confédération et s’adapter à un environnement en constante évolution, les Conseils d’État des cantons de Fribourg, Genève et Vaud présentent à leur Parlement respectif la création d’un établissement autonome de droit public pour l’exploitation des autoroutes situées dans les trois cantons.

L’UNIL dévoile son plan stratégique 2017-2022

FORMATION

L’UNIL dévoile son plan stratégique 2017-2022

Négocié en début de législature entre le Conseil d’État et la direction de l’UNIL, le plan stratégique met en avant les contributions de l’institution à la qualité de vie des Vaudoises et au rayonnement du canton pour les prochaines années.

Alphabet des communes vaudoises

La Tour-de-Peilz

Parti d’argent et de gueules au château de l’un à l’autre. Les armoiries de La Tour-de-Peilz apparaissent pour la première fois au XVIIe siècle. « Dieu est ma tour et ma forteresse.» Cette devise est inscrite sur le clocher du Temple, au-dessus du cadran de l’horloge. Le port a joué un rôle important dans l’histoire de la commune. Pour manœuvrer les voiles latines il fallait parler fort, soit «pousser une boêlée». Boéland vient donc très probablement du langage des bacounis (bateliers).

Décisions du Conseil d'État

Séance de mercredi 16 mai 2018
L’UNIL dévoile son plan stratégique 2017-2022

TERRITOIRE

Accès aux forêts du Jura vaudois

Dans sa réponse à une interpellation du député Yvan Pahud, le Conseil d’État relève que le développement des activités hivernales implique une sensibilisation et des efforts importants des usagers dans des sites à enjeux particuliers pour la faune, à l’image du district franc fédéral du Noirmont. Le gouvernement rappelle également que le plan de gestion des activités de sport, tourisme et loisirs dans le district franc du Noirmont a fait l’objet d’une démarche participative de trois ans impliquant les représentants des communes et différents groupes d’intérêts, dont plusieurs acteurs touristiques actifs sur le périmètre. Sa mise en œuvre, demandée par l’Office fédéral de l’environnement, est inscrite dans la convention-programme « site de protection de la faune sauvage » signée par le Canton pour la période 2016-2019. À l’issue de cette période, la situation sera réévaluée et d’éventuels changements envisagés sous réserve de l’aval de cet office fédéral.

Rénovations et énergies renouvelables

Supplément de la Feuille des avis officiels No 24 du 23 mars 2018