Identifiant: Mot de passe:
Edition No 9 / Vendredi 30 Janvier 2015

Energie

Une plateforme originale pour aborder la transition

La transition vers une production et une consommation d’énergie durables n’est pas qu’une affaire d’inventions techniques. Elle nous concerne tous. Justement, Volteface, une plateforme originale et dynamique soutenue par l’Etat, veut impliquer toute personne intéressée dans une démarche de «recherche action». Consommer moins de ressources fossiles, miser sur le renouvelable et utiliser globalement moins d’énergie, tout en maintenant une bonne qualité de vie. Volteface prend forme sur internet mais se matérialisera aussi en un atelier de création de projets qui aura lieu le 2 février (voir ci-dessous).


AUSSI LES ASPECTS SOCIAUX ET CULTURELS

«Nous nous concentrons sur les aspects sociaux, légaux, économiques et culturels de la transition énergétique qui restent encore peu explorés par rapport au volet technologique», explique Nelly Niwa, chercheuse et cheffe de projet à l’Unité «Durabilité et campus». «La transition énergétique semble être dans l’intérêt de chacun, mais nous en sommes encore loin. Notre consommation d’énergie et les impacts négatifs qu’elle engendre restent très importants». Volteface permettra d’aborder les valeurs, les représentations, les imaginaires autour de la transition. Elle cherchera aussi à analyser l’efficacité des dispositifs de sensibilisation, d’incitation et de contrainte qui ont été mis en place. Elle travaillera sur les changements comportementaux, institutionnels, économiques, territoriaux ou de gouvernance qui sont nécessaires pour relever le défi.

 

VOLTEFACE : UN PARTENARIAT INEDIT

 La transition énergétique préoccupe le Conseil d’Etat qui a décidé de relever un défi en annonçant, en janvier 2012, un investissement de 100 millions de francs dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Cet investissement comprend un volet de 12 millions de francs consacré au soutien à la recherche et au développement dans les Hautes écoles. Le projet Volteface est soutenu dans ce cadre.

 

Volteface cherchera à analyser l’efficacité des dispositifs de sensibilisation, d’incitation et de contrainte qui ont été mis en place dans l’optique de la transition vers les énergies douces.
arsdigital/Fotolia

EVENEMENTS

Une série d’événements publics se dérouleront jusqu’à fin 2017. Le premier aura lieu lundi à l’Université de Lausanne de 17h à 18h30. Il permettra de mieux comprendre pourquoi l’énergie est une question sociétale. L’entrée est libre sur inscription auprès de evenement@volteface.ch.