Identifiant: Mot de passe:
Edition No 35 / Vendredi 29 Avril 2016

Economie

Vaud tient le choc

Malgré l’abolition du taux plancher par la BNS le 15 janvier 2015 et les incertitudes persistantes liées à plusieurs conditions-cadres sur le plan national (votation du 9 février 2014, LAT, RIE III), l’économie vaudoise continue de « tenir » le choc et présente des indicateurs rassurant tant au niveau national qu’européen. Les exportations vaudoises ont baissé de 2,6% en 2015, le PIB vaudois a connu une légère progression de 0,9% et les données relatives à l’emploi sont restées stables avec un taux de chômage moyen à 5% (4,9% en 2014).
Le nombre de start-up fondées dans le canton est en augmentation constante depuis une dizaine d’années, contribuant à la diversification du tissu économique et à la création d’emplois. Le canton commence donc à tirer les fruits de sa politique novatrice en termes de soutien à l’innovation.
En parallèle, le Conseil d’état a poursuivi en 2015 sa politique de soutien aux entreprises industrielles avec la mise en place d’une deuxième mesure en l’espace d’un an, visant à favoriser l’accès au foncier industriel pour les collectivités publiques. Au niveau des aides « classiques » accordées au titre de la loi sur l’appui au développement économique (LADE), le SPECo a accordé en 2015 582 aides directes pour un montant total de 5 millions à 228 PME vaudoises, représentant 3425 emplois.
Près de 33 sociétés étrangères se sont installées dans le Canton de Vaud l’an dernier (36 en 2013-2014), créant 129 nouveaux emplois au 31 décembre 2015 (92 en 2014). Ces nouvelles sociétés sont majoritairement (73%) actives dans les secteurs définis comme prioritaires par le Conseil d’état.
Pour 2016, le Conseil d’état continuera à renforcer l’innovation, à soutenir le secteur industriel et travaillera à renforcer les conditions-cadres sur le plan politique.

 

 

Résilience et innovation sont les balanciers de l’économie vaudoise face au franc fort.
Erwin Wodicka