Identifiant: Mot de passe:
Edition No 60 / Mardi 29 Juillet 2014

FETE NATIONALE

Prudence dans l’utilisation des feux d’artifice

A l’approche de la Fête nationale du 1er août, la Police cantonale vaudoise invite la population à la prudence dans l’emploi des feux d’artifice et autres pétards. Comme chaque année, de nombreux engins pyrotechniques illumineront le ciel helvétique. Un respect strict des normes de sécurité, tant dans les points de vente que lors de leur utilisation est primordial. Les commerces mettent en vente un large assortiment de produits. Selon l’Office fédéral de l’environnement, 2000 à 3000 tonnes d’articles pyrotechniques sont vendus annuellement en Suisse. Les commerces vaudois ne sont autorisés à vendre ces articles que du 14 juillet au 1er août. La Police cantonale contrôlera la sécurité de ces magasins, en insistant sur le respect des prescriptions légales en matière de vente, de quantité exposée et de conditions d’entreposage. Elle se montrera d’une extrême fermeté en cas de non respect des règles.
Si les démonstrations pyrotechniques du 1er août relèvent d’une véritable tradition, elles restent potentiellement dangereuses. Chaque année, plusieurs centaines d’accidents, causés par un emploi inapproprié ou un manque de précaution, sont à déplorer. Le respect de quelques règles élémentaires permet de limiter fortement les risques.

 


Des règles à respecter


La police recommande ainsi de lire au préalable les modes d’emploi et de les suivre exactement. Les plus jeunes enfants ne doivent pas rester près des feux d’artifice. Il faut en outre conserver les engins pyrotechniques au frais et au sec. Les feux d’artifice ne doivent jamais être allumés au milieu d’un rassemblement de personnes; une distance de sécurité suffisante doit être respectée. Suivant la taille des engins pyrotechniques, celle-ci est de l’ordre de 40 à 200 mètres. Le support de tir doit être stable et fixé au sol. Un délai de 15 minutes est conseillé avant de s’approcher des engins qui n’auraient pas fonctionné. Il ne faut tenter en aucun cas un deuxième allumage. Il faut aussi respecter les interdictions de fumer dans les locaux et près des stands de vente d’articles pyrotechniques. Le public est invité à utiliser les zones de tir mises en place par les communes et les organisateurs des festivités afin de limiter les risques d’accident.

2000 à 3000 tonnes d\\\'articles pyrotechniques sont vendus chaque année en Suisse
Massimo De Candido