Edition No 42
Vendredi 24 Mai 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 42
Vendredi 24 Mai 2019

Abonnement
Environnement
Bientôt sécurisée, la Thièle coulera plus librement
Les travaux répondent à un besoin avéré de protéger les zones agricoles et l’agglomération yverdonnoise des inondations.
Crédit photos: biolconseils

Les travaux d’aménagement de la Thièle en amont d’Yverdon-les-Bains ont démarré en avril 2018 à l’initiative du Département du territoire et de l’environnement (DTE) et de la commune. Ils répondent à un besoin avéré de protéger les zones agricoles et l’agglomération yverdonnoise, les terrains situés à proximité de la rivière subissent en effet régulièrement des inondations. Les risques de crues se sont par ailleurs accentués ces dernières années en raison de l’apparition de fragilités dans les digues de la Thièle.

L’aménagement en cours sur un tronçon de 1,8 km entre la limite communale d’Yverdon-les-Bains et le Pont Rouge répondra aux enjeux sécuritaires grâce à différentes interventions. Le lit du cours d’eau est élargi de près de 20 mètres et une nouvelle digue a déjà vu le jour sur les deux tiers du tronçon en chantier. Le renforcement de la digue en rive droite permettra de compléter le dispositif de sécurisation de la rivière.

Le projet comprenant aussi un important volet de renaturation, plusieurs interventions ont aussi pu être menées jusqu’ici afin que la Thièle retrouve un fonctionnement proche de son état naturel. Un bras secondaire de rivière a ainsi été façonné, des épis destinés à encourager une dynamique alluviale ont vu le jour et différentes structures ont été disposées dans le lit pour favoriser les espèces piscicoles. Lorsque tous les travaux auront été réalisés, en principe en été 2020, la rivière disposera de plus d’espace pour former librement des méandres et les berges proposeront un aménagement favorable à la biodiversité, tout en offrant un nouvel espace de détente à la population.

Au cours des derniers mois, des interventions liées à la protection contre les crues ont également été menées le long du Canal du Déversoir, qui se jette dans la Thièle et dont les digues ont été renforcées sur près de 900 mètres.

Les travaux en cours le long de la Thièle, d’une ampleur inédite dans le canton, offrent à l’État de Vaud une référence pour l’élargissement des grands cours d’eau, à l’image du Rhône. Le projet, dont l’avancement progresse selon le calendrier prévu, permet aussi à la Ville d’Yverdon-les-Bains de sécuriser durablement un vaste secteur de son agglomération tout en encourageant la biodiversité sur le territoire communal.

Le coût du chantier de la Thièle s’élève à près de 18,5 millions de francs. L’investissement est pris en charge par la Confédération (75%), le Canton de Vaud (20%) et la Ville d’Yverdon-les-Bains (5%).