Edition No 50
Vendredi 21 Juin 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 50
Vendredi 21 Juin 2019

Abonnement
Décisions du Conseil d'État
Séance de mercredi 29 mai 2019
Mobilité
Les petites haltes CFF entre Lausanne et Vevey ne sont pas menacées
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber

En réponse à une question de la députée Pauline Tafelmacher, le Conseil d’Etat confirme que les haltes ferroviaires de Villette, Epesses et Saint-Saphorin (Lavaux) ne seront pas fermées. Le gouvernement poursuit l’objectif de maintenir toutes les haltes ferroviaires vaudoises et de leur offrir à terme une cadence de 30 minutes, dans le cadre du renforcement du RER Vaud, qui est l’ossature principale du système de transport public. Lorsqu’une halte ne peut pas être aménagée de manière à respecter la loi sur l’égalité pour les personnes à mobilité réduite, le Conseil d’Etat veille à ce que des mesures de compensation adaptées et acceptables soient mises en oeuvre.

Législation

Arrêté épurant la législation vaudoise à fin 2018

La base législative vaudoise n’est publiée que sur internet. Toutefois, en application de la loi sur la législation vaudoise, une mise à jour de cette législation se justifie. Cette mise à jour, par le biais d’un arrêté du Conseil d’État, permet de supprimer de la législation tous les textes qui ne sont plus en vigueur, mais qui n’ont pas fait l’objet d’une abrogation expresse.

 

Précarité

Projet d’épicerie mobile de Caritas Vaud

Dans sa réponse à une interpellation du député Vincent Jaques, le Conseil d’État précise qu’il n’a pas été informé des difficultés rencontrées par Caritas Vaud pour pérenniser
son projet d’épicerie mobile. Il rappelle également que le Canton n’a pas pour principe de subventionner directement la récolte, la distribution ou la vente de nourriture, dans la mesure où ces prestations sont généralement financées par les communes et les dons privés. Il précise enfin que les aides financières, notamment le Revenu d’insertion, doivent permettre aux personnes les plus précarisées de couvrir leur besoin de base.

 

Environnement

Se former pour mieux gérer la consommation énergétique des courriels

Répondant à l’interpellation Nathalie Jaccard et consorts concernant la consommation énergétique liée à Internet, le Conseil d’État confirme qu’il n’envisage pas, comme cela était demandé, un « grand nettoyage de printemps dans les boîtes de courriels du canton », préférant insuffler les bonnes pratiques dans le cadre d’actions de sensibilisation et de formation. Il informe notamment que la Direction des systèmes d’information (DSI) prévoit une coordination avec le Centre d’éducation permanente (CEP) afin de faire évoluer les contenus des cours bureautiques. Cela permettra de renforcer la bonne utilisation de la messagerie électronique et de limiter ainsi la consommation d’énergie dans ce domaine.

 

Le Conseil d’État déplore la catastrophe du barrage de Brumadinho au Brésil

En réponse à deux interpellations des députés Vincent Keller et Vassilis Venizelos, le Conseil d’État souligne que sa sympathie va aux familles des victimes, à leurs proches, ainsi qu’aux populations locales et autorités de l’État du Minas Gerais. Des procédures judiciaires sont en cours au Brésil pour déterminer les responsabilités lors de cette catastrophe humaine et environnementale. À ce titre, le gouvernement vaudois rappelle que la société Vale International SA, qui a son siège à Saint-Prex et y emploie environ 70 personnes, est une des sociétés subsidiaires du groupe Vale qui en compte une quinzaine selon son dernier rapport annuel et qui a son siège au Brésil. Ainsi, Vale International SA est une entité distincte de Vale SA et n’exerce aucune activité opérationnelle au Brésil.